16 avril 2013

Magicien - Lee Lozowick


Le maître spirituel est un peu comme un magicien. Le magicien est face à la foule, et il parle sans cesse. Alors, immédiatement, le cerveau se concentre pour essayer de le suivre, essayer de le comprendre. C'est ainsi qu'il promet de vous montrer un tour, tout en vous parlant en même temps.
Mais pendant qu'il fait son tour, il remue son autre main, ou souffle dans un ballon, ou vous serre la main, et avant que vous ne le sachiez, il vous a eu. Le tour est joué. Comment est-ce qu'il a fait ?


Le magicien, comme l'instructeur des moyens habiles, sait comment fonctionne l'esprit. Il sait que s'il veut réaliser son tour, il doit égarer l'esprit analytique hors du chemin, et cette prouesse est relativement simple. Un simple mouvement de la main, un léger bavardage, une blague, une baguette magique, et l'esprit est « capturé », séduit par quelque lumière passante.


Le « tour » de l'instructeur est de faire sortir le dharma du sac et de le mettre dans votre poche avant que vous ne sachiez ce qui s 'est passé. Et presque tout ce qui se passe sert à cela.

Alors Lee Lozowick est là, devant l'auditoire - agissant peut-être comme un clown, riant et vous invitant à rire, racontant des histoires, nous insultant, étant féroce, arrogant, charmant ou amusant – parce qu'il sait que, en ce qui concerne l'ego, aucun montant de sincérité, de dévotion, d'obligation, ou d'intention... absolument rien... ne le convaincra d'être détrôné.

Alors, comme le magicien, le maître sait qu'il doit duper l'ego – le tromper dans l'écoute, dans l'acceptation du jeu, en allant vers ce que le coeur désire ardemment :

«  Je vais vous dire un secret. Voici la façon dont je communique l'enseignement : je le suspends si clairement sous le nez des gens que personne ne croit que c'est ça. Et le reste est du théâtre, de l'excitation et de l'intrigue. »

Lee Lozowick, Freiburg, Allemagne, 8/07/9

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...