19 juin 2017

Présence globale - Eric Baret

 Cet article a été mis pour la 1ere fois sur le blog le 11 novembre 2010 
7 ans déjà .... 
c'est avec plaisir que je le partage à nouveau
puisse-t-il inspirer et semer des graines !


      Je donne aujourd'hui la parole à Eric Baret pour exprimer un thème qui m'est cher. Pour être tout à fait claire ce qu'il nomme "présence globale" est, depuis que j'ai eu la chance de l'expérimenter, venu éclipser l'intérêt pour une quelconque progression posturale extérieure.  
      
      L'approche du yoga d'Eric Baret est extérieurement aux antipodes de l'Ashtanga, mais me touche particulièrement, et je partagerai avec vous d'autres textes, puissent-ils vous inspirer ...

Ce texte est extrait du livre " Corps de vibration, corps de silence"




      On n'insistera jamais assez sur la réalisation de la pose comme présence globale, simultanée, à toutes les fractions apparentes du corps. 
     
Ce n'est que dans les étapes préparatoires que l'attention se porte région par région, 
pour défaire les résistances et éveiller les sensibilités locales. 
Tant que l'on va d'un point à un autre, il est impossible d'approcher la totalité de la pose. (...)

      Tôt ou tard on doit abandonner la prise de conscience progressive du corps 
et s'ouvrir à une globalité non construite.
      Ce passage n'est pas le résultat d'une décision, 
il est impossible à accomplir par la volonté.




Seule l'attitude de disponibilité sans attente, 
dans laquelle la sensibilité du corps apparaît et se dilate 
sans qu'en soit jamais accentuées les caractéristiques, 
permet cet effondrement où les sensations fragmentaires pourront fusionner 
dans ce qui n'est pas une addition mais, 
au contraire, une dissolution.


      Le fractionnement du corps, 
symbole de celui de la pensée disparaît dans cette totalité 
où la notion même de corps n'est plus présente.


1 juin 2017

L'histoire d'une vie divine - Sri Aurobindo






Révolutionnaire, yogi, philosophe, poète, visionnaire de l'évolution,
Sri Aurobindo fait partie de ces êtres hors du commun dont l'œuvre, 
inextricablement liée aux étapes et aux expériences de sa propre existence, 
nous raconte l'histoire d'une «vie divine».








Son enseignement, fidèle à la cosmologie védantique, se démarque cependant 
des voies traditionnelles classiques en proposant, par le biais de son «Yoga intégral» 
- synthèse de tous les yogas déjà existants (Karma, Bhakti, Jnana, Raja) - , 
une éducation totale de l'homme par un travail simultané sur les fonctions physiques, 
émotionnelles et mentales , permettant ainsi l'ouverture à l'énergie «supramentale» 
qui génère, anime, organise, intègre, purifie et transforme la matière vivante.


A la différence des voies qui recherchent l'éveil de l'énergie endormie à la base de la colonne vertébrale (Kundalini), pour la faire remonter par le canal central le long des centres subtils (chakras) jusqu'au sommet de la tête afin d'illuminer l'individu, la voie «descendante » 
enseignée par Sri Aurobindo nous propose plutôt de réaliser 
l'Etre-Conscience-Félicité (Sat-Chit-Ananda) en s'ouvrant à cette énergie d'en haut ( Shakti), 
déjà pleinement éveillée au dessus de notre tête.

Une fois la paix intérieure établie, cette « Force supérieure du yoga», 
peut descendre jusqu'au cœur de nos propres cellules, éveiller les centres subtils 
et travailler en nous pour oeuvrer au perfectionnement et à la libération de notre être, 
en intégrant, harmonisant et établissant un rythme nouveau dans notre nature, 
tout en agissant activement sur la terre.


Parce que pour Sri Aurobindo la réalisation du divin en soi et la libération qu'elle entraîne 
ne constitue pas le but ultime, mais la première étape de la grande aventure de la Conscience 
qui doit conduire l'humanité tout entière à se transformer et a évoluer jusqu'à sa complète perfection.


Dans le Yoga intégral, ce n'est plus l'homme qui cherche Dieu 
mais Dieu lui-même qui vient le chercher, pour lui faire comprendre et ressentir 
que ce n'est pas l'homme qui fait l'expérience de Dieu, 
mais que c'est bien Dieu lui-même qui fait l'expérience d'être un homme. 


Extrait du livre de Pierre Bonnasse "Sri Aurobindo - La force du yoga"

25 mai 2017



Combien faut-il de profs de yoga Iyengar pour changer une ampoule ?

Un seul .... mais avec 1 bolster, 2 ceintures, 2 blocs et 3 couvertures pliées dans les règles de l'art !

17 mai 2017

Le saint dedain du non-soi - Shankara -



Et après ...

On acquiert un savoir honoré par le roi, et après ?
On devient riche et influent, et après ?
On se divertit avec une jolie femme, et après ?
Certes, ce n’est pas ainsi que le Soi est perçu.


On se pare de bracelets et autres joyaux, et après ?
On revêt des habits de soie, et après ?
On se régale avec des mets exquis, et après ?
Certes, ce n’est pas ainsi que le Soi est perçu.


Des sites agréables sont visités, et après ?
Parents et alliés sont nourris et respectés, et après ?
Les tourments de l’indigence et autres malheurs sont éliminés, et après ?
Certes, ce n’est pas ainsi que le Soi est perçu.


On se baigne dans le Gange ou un autre gué sacré, et après ?
On distribue en aumônes des pièces de cuivre, et après ?
On récite des milliers de fois les incantations, et après ?
Certes, ce n’est pas ainsi que le Soi est perçu.


Le lignage est prestigieux, et après ?
Le corps est couvert de cendres, et après ?
Un rosaire est porté avec soin, et après ?
Certes, ce n’est pas ainsi que le Soi est perçu.


On réjouit les brahmanes avec des repas, et après ?
On satisfait les dieux avec des sacrifices, et après ?
On est glorifié partout, et après ?
Certes, ce n’est pas ainsi que le Soi est perçu.


On purifie son corps avec des jeûnes, et après ?
On a des fils légitimes, et après ?
On pratique la rétention du souffle, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.


L'ennemi est vaincu dans la bataille, et après ?
L'ami est favorisé, et après ?
Les pouvoirs du yoga sont conquis, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.


On marche sur le eaux, et après ?
On contrôle le souffle par la "respiration du vase", et après ?
On soulève le mont Mérou dans la main, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.


On boit du poison comme du lait, et après ?
On mange du feu comme du riz, et après ?
On vole dans le ciel comme un oiseau, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.


Les cinq éléments sont maîtrisés, et après ?
De réelles blessures ne sont que rougeurs, et après ?
Des pierres sont lancées par des mains invisibles, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

On devient un empereur, et après ?
On acquiert la suprématie d'Indra sur les autres dieux, et après ?
On parvient à la toute-puissance de Shiva, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu. 


On obtient tout avec des formules magiques, et après ?
On est transpercé sans dommage par des flèches, et après ?
On connaît le sort par les astres, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.


Le dard d'Eros est brisé, et après ?
L'aiguillon de la colère est émoussé, et après ?
L'étreinte du désir est repoussée, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.


La présomption est repue, et après ?
Plus rien sur la terre ne nous exalte, et après ?
Les affres de l'envie ont disparu, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu. 


On conquiert le monde de Brahmâ, et après ?
On contemple le monde de Vishnou, et après ?
On commande dans le monde de Shiva, et après ?
Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.


"Le saint dédain du non-Soi" - Shankara (extrait)



Texte trouvé sur le blog    " Cela va de Soi  "





8 avril 2017

J'ai décidé de ne plus rien décider ... Jim Harrison

J'ai décidé de ne plus rien décider,
d'assumer le masque de l'eau,
de finir ma vie déguisé en rivière,
en tourbillon, de rejoindre la nuit
le flot ample et doux, d'absorber le ciel,
d'avaler la chaleur et le froid, 
la lune et les étoiles,
de m'avaler moi-même en un flot incessant.


Jim Harrison



2 avril 2017

BKS Iyengar - 1977

Séance de "Vinyasa flow" à la manière  BKS Iyengar en 1977 
 bien avant la mode ....


Source

26 mars 2017

La nostalgie de l'Ailleurs - Arouna Lipschitz

« J'ai longtemps été malade de la nostalgie de l'Ailleurs, cette maladie qui au sens littéral du terme empêche de ressentir 
la joie de vivre ici-bas, la simple et puissante joie d'être vivant - traduction biologique : la joie d'être né(e). » (...)

"Il faut un jour avoir dit oui à sa naissance." ( Gabriel Miron)
«  Lorsque je suis tombée sur cette phrase, j'ai pleuré ... pleuré longtemps. Au bout des larmes l'évidence est apparue, 
ces larmes étaient celles du nouveau-né arraché à son paradis de beauté et de lumière.
Au premier souffle qui nous met au monde s'accroche une âme en peine de la perte d'un paradis 
dont elle va être longtemps nostalgique.

J'ai aussi compris que si je ne guérissais pas de la nostalgie de cet "ailleurs" ... je passerais beaucoup de temps à pleurer. 
De fait j'étais devenue une plainte ambulante jusqu'au jour où une maladie auto-immune m'a réveillée : 
le moment du choix libre et conscient de me remettre au monde était arrivé. » (...)

«  Et si certains jours, la "vie normale" me donne encore quelques bonnes raisons de pleurer, 
je laisse en conscience ces larmes "liquider" ce qu'il peut rester en moi de nostalgie pour que "l'ailleurs" puisse me remplir de joie.
Car la bonne nouvelle, c'est que plus on guérit de la nostalgie, plus "l'ailleurs", la paix, la beauté, l'amour trouvent la place en nous.
Grand paradoxe cosmique à savourer sans modération. »

Via Tumblr




Arouna Lipschitz fait un film pour parler à nos âmes en peine du manque d'amour
Voir lanostalgiedelailleurs-lefilm.com


Lire l'article en entier page 95 du n° 24 du magazine Happinez

23 mars 2017

29 janvier 2017

6 janvier 2017

Je vous souhaite ....

Je veux bien plus que ce que veut la jeunesse dans sa sainte démesure. 
Je veux qu’assez de bleu 
rentre dans mon cœur 
pour que chaque jour y plane l’épervier d’or.

Christian Bobin




Butterfly Buddha Child, by Sharmon Davidson

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...